Le process résulte essentiellement sur un rééquilibrage energétique globale, associé à un protocole très précis, visant à limiter l'hyperactivité